Art'Quest

Comment s'appelle ton projet ?
Art'Quest
Visuel
Comment s'appelle ton projet ?
Art'Quest
Visuel
Es-tu accompagné par une structure ? Si oui, laquelle ?
J'ai la chance d'évoluer au sein de l'écosystème Matrice.
D’où te vient l'idée de ce projet ?
"J'ai depuis de nombreuses années, une passion pour l'art. Mais j'ai constaté que pour beaucoup de personnes de mon entourage cela n'avait aucun intérêt, certains prétendant même que ce n'est pas pour eux. J'ai, avec une petite équipe conçu Art'Quest, un projet d'application qui a pour but d'éveiller la curiosité de tout à chacun à l'art et la culture.

Art'Quest, c'est tout d'abord un Tind'art, qui à la manière du célèbre site de rencontre, Tinder, vous recommande des lieux culturels sur la base de vos choix purement esthétiques. Une fois dans un lieu culturel, l'utilisateur a la possibilité grâce au Quest, de faire un escape game en réalité mixte. Lorsque vous arrivez devant une œuvre, vous la scannez via notre application et tout le contenu apparaît.
Nous nous appuyons sur les nouvelles technologies et une narration gamifiée de l'histoire de l'art afin de proposer une expérience immersive qui transforme le visiteur en aventurier.
Dans quel secteur d’activité se situe ton projet ?
Édition / Communication / Multimédia
Qui es-tu et que souhaites-tu faire avec ce projet ?
Je suis Nathan Bienvenu, développeur autodidacte et amateur d'art et de culture. Après une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles littéraires et une licence de lettres, j'ai intégré une école de management culturel, l'ICART. C'est durant ma dernière année au sein de cette école que j'ai pu amorcer la conception de ce projet qui me tient à cœur. Après diverses péripéties, j'ai désormais une nouvelle équipe qui m'accompagne dans cette odyssée. Notre but est de proposer une visite enrichie pouvant attirer et émerveiller un nouveau public.
"Notre modèle repose sur la création d'escape game en réalité augmentée pour les musées et les monuments.
Nous avons conscience que ce sont des structures qui peuvent avoir des difficultés à financer des nouveaux dispositifs au sein de leurs murs. C'est pourquoi, nous proposons la création de quêtes sponsorisées afin d’apporter des revenus aux structures culturelles.
A terme, nous envisageons la possibilité de vendre des produits culturels en lien avec les quests, c'est à dire les escape game.

Nos coûts sont liés à l'hébergement de notre application et de notre site internet.

Nos canaux d'acquisitions sont les réseaux sociaux, les écoles mais pour cela il nous faut consolider certains éléments.
"Ce concours pourrait nous apporter de la visibilité et un premier embryon de communauté, ce qui est un élément important de notre projet. Puisque notre but final est de mettre en relation deux communautés, des personnes éloignées des arts et les lieux culturels.
De plus, un financement permettrait d’accélérer notre développement.